514-316-9537

Meilleurs vœux en ce temps de réjouissance

noel 2

Tout en espérant que votre année 2015 ait justement été marquée de réjouissance, l’année qui s’achève l’a plutôt été par de légères hausses des taux fixes tandis que la Banque du Canada a réagi à la récession qui a frappé le pays. En effet, elle l’a fait en abaissant deux fois son taux directeur de 1,00% à 0,50%. Cependant, les banques n’ont pas redonné le 0,50% en entier sur leur taux préférentiel, le baissant plutôt de 0,30% tout en empochant la différence. La hausse importante que certains voyaient en 2015, n’a pas eu lieu dus aux baisses du pétrole et du dollar. Enfin, pour conclure l’année, la Réserve fédéral américaine a amorcé ses hausses dernièrement en décembre. De toute façon, il serait difficile de faire des prévisions pour 2016, mais nous tenons à rappeler à quel point il est important de se prendre d’avance dans un renouvellement hypothécaire ou un achat, afin de contrôler ce qu’il l’est et éviter les remous de ce que nous ne contrôlons pas. Comme les hausses de taux!

Quoi qu’il en soit, on a beau spéculer sur 2016,  il y a plus important en cette période de l’année. Nous vous souhaitons de belles Fêtes remplies de joie, d’amour et de repos.

On se reparle de l’autre côté, en 2016.

En ce temps de guignolée…

guignolée

 

Le mois de décembre est arrivé et le Temps des Fêtes frappe à notre porte. Déjà. Au Québec, nous sommes habitués à donner aux plus défavorisés de notre société afin qu’ils puissent aussi passer de belles Fêtes. Ce sont nos plus belles valeurs qui sortent dans ces dons.

En même temps que la guignolée se mettait en branle, un texte est sorti sur les profits des grandes banques canadiennes en 2013. Et j’y voyais beaucoup de liens. Le Québécois moyen est aussi habitué à donner, tout au long de l’année, à des banques, en payant trop cher son hypothèque, en n’ayant pas la bonne stratégie de remboursement de dettes ou bien en payant des frais supplémentaires qu’il ne devrait pas payer. Et c’est peut-être là, le plus laid de nos valeurs, de ne pas s’occuper de nos finances personnelles de manière adéquate.

Les 5 grandes banques canadiennes (RBC, TD, BMO, CIBC et Scotia) feront, à elles seules, des profits “sans précédent” de près de 30 milliards de dollars en 2013! Tout ça, dans un contexte économique difficile et tout en procédant à des mises à pied durant le quatrième trimestre.

En ce Temps des Fêtes, s’il-vous-plaît, pensez à nos grandes banques qui n’ont fait que 30 milliards de profit. Pensez à vous et à vos proches (et à vos poches!)

Source: http://affaires.lapresse.ca/resultats-financiers/201312/06/01-4718501-des-profits-sans-precedent-pour-les-banques-canadiennes-en-2013.php