fbpx

À quoi s’attendre pour l’économie canadienne en 2022

Aujourd’hui, le 26 janvier 2022, la Banque du Canada (BdC) annonçait le maintien du taux directeur à 0,25%. Malgré les prévisions des spécialistes, elle surprend en gardant un taux *plancher* historiquement bas encore en février.

Le taux directeur est le taux cible qui influence les taux d’intérêt pour les emprunts à court terme. Il est tenu pour compte par les principales institutions financières pour les prêts. Comme il reste inchangé, les coûts d’emprunts des canadiens resteront faibles pour ce trimestre.

La BdC a également annoncé que le Conseil de direction a mis fin à son engagement de maintenir son taux directeur à sa valeur plancher. Bien que la Covid-19 influence encore plusieurs secteurs de l’économie de façon souvent inégale, la BdC prépare le terrain pour des augmentations qui seront influencées par l’objectif de la Banque d’un taux d’inflation ciblé à 2% pour la fin de 2022.

Économie canadienne

-La forte activité sur le marché du logement continue d’inciter la hausse des prix des maisons.
– Le variant Omicron se fait sentir dans l’activité économique du premier trimestre. Par contre, selon la durée de sa présence, il semble moins dommageable que les variants précédents malgré les absences généralisées des travailleurs affectés.
– L’augmentation du PIB en 2021 était de 4,5%. La BdC prévoit une progression de 4% en 2022 et de 3,5% en 2023.

Inflation canadienne

– Les contraintes d’offre continueront et elles garderont l’inflation élevée au Canada dans la première moitié de l’année. Elles continueront de se faire sentir dans les prix des biens et également les prix plus élevés de l’alimentation et de l’énergie. Quand les ruptures d’inventaire seront à la baisse, l’inflation devrait diminuer graduellement de 5% à 2% d’ici la fin de l’année.
-À travers le monde, l’inflation est à la hausse dans la plupart des régions. La demande de biens est forte mais l’offre est à la baisse ce qui affecte les prix mais également la production et les transports.

Du côté des États-Unis, la banque centrale américaine (Fed) annonçait également le maintien de ses taux directeurs entre 0 et 0,25%. Par contre, elle considère une hausse dès mars prochain.

La prochaine mise à jour du taux sera faite le 2 mars prochain. Une augmentation des taux d’intérêt est imminente.

SOURCE: Financière First National

Partager:

FR