Le ratio d’endettement: qu’est-ce que ça mange en hiver?

Tout le monde a, à un moment donné dans sa vie, entendu parler de ratio d’endettement. Mais qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert?

Le ratio d’endettement, aussi connu sous “taux d’endettement” ou “niveau d’endettement”, est le rapport entre vos dépenses et vos revenus. Le calcul est bien simple; on évalue le revenu annuel brut requis pour payer toutes mensualités concernant vos dettes. Que ce soit de «mauvaises» dettes, comme un solde de carte de crédit ou bien de «bonnes» dettes, tel que votre hypothèque ou bien un prêt-auto, elles sont toutes incluses dans le total des dépenses. Cela permet de savoir, pour un prêteur, si vous êtes un bon candidat ou non.

Comment le calculer?

Faites d’abord la somme de vos revenus mensuels (salaire, allocations familiales, gains en dividendes,etc).
Faites ensuite la somme de vos paiements mensuels (prêt auto, prêts meubles, cartes de crédit, etc).

Diviser la somme de vos revenus mensuels par la somme de vos paiements mensuels. Multiplier ensuite ce chiffre par 100%. Vous obtiendrez votre ratio d’endettement.

Un excellent ratio se situe sous les 30%
Un bon ratio sera entre 30-35%
Un ratio moyen est entre 35-40%
Un ratio dangereux pour vos finances sera au-dessus des 40%.

Ce pourcentage sera considéré par les prêteurs lors d’une demande de prêt hypothécaire. Un courtier hypothécaire peut vous aider à calculer et comprendre votre ratio d’endettement personnel.

En voici un exemple:

Que vous soyez prêt à acheter une propriété ou non, savoir son ratio d’endettement peut nous aider à connaître notre santé financière. Si le vôtre est moins favorable, une rencontre avec un de nos courtiers pourra vous aider à redresser votre situation et même en tirer avantage pour vos projets et demandes de prêts futurs. Prenez rendez-vous avec un courtier dès maintenant! 

Que vos projets d’achat ne soit qu’à l’état embryonnaire, que vous soyez prêts à faire une préqualification en prévision de la recherche d’une maison ou que vous soyez rendu à faire une offre d’achat, nos courtiers pourront vous accompagner et vous conseiller à chaque étape. Toujours GRATUITEMENT! Qu’attendez-vous?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Articles Similaires

règles hypothécaires

Modifications apportées aux hypothèques assurées et non-assurées

Le jeudi 20 mai dernier, le Bureau de surintendant des institutions financières (BSIF) a annoncé qu’à compter du 1er juin 2021, les prêts hypothécaires non assurés* doivent se qualifier, au plus haut, d’un taux d’intérêt de 5,25% ou du taux négocié plus 2%. Quelques instants plus tard, la ministre des finances a ajouté que les prêts hypothécaires assurés** subiront le même traitement.

Inscrivez-vous à l'infolettre Ne manquez rien

Recevez nos nouveaux articles blogue directement dans votre boîte courriel.