L’achat d’une propriété: plus qu’une mise de fonds!

Enfin! Vous avez trouvé la maison de vos rêves! Encore mieux, votre offre est acceptée et votre prêt hypothécaire approuvé. Mais ce n’est pas tout, outre la mise de fonds, plusieurs autres frais seront à débourser dans les prochaines semaines et il faut les prévoir si vous voulez éviter les mauvaises surprises.

Plus que la mise de fonds

Souvent quand on pense à l’achat d’un bien immobilier, on pense tout de suite à la mise de fonds de départ, au prêt et à l’assurance hypothécaire. Ce sont les frais les plus importants mais le budget doit aussi prévoir tous les frais reliés à l’achat et qui viendront bien assez vite!

Avant d'emménager

– Les frais d’inspection;

– Les frais d’évaluation de la propriété;

– Le notaire (il prépare l’acte de vente, l’acte hypothécaire et l’inscription au Registre foncier);

– Les frais d’ajustement de comptes (par exemple, le compte de taxes municipales).

Au déménagement

– Les frais de déménagement;

– Les meubles et appareils électroménagers nécessaires;

– Les frais de branchement aux services publiques;

– Les assurances habitation;

– Les frais de copropriété s’il y a lieu.

Après l'emménagement

– La taxe de bienvenue;

– Les premiers comptes de taxes (municipales et scolaires);

– Les frais de rénovation ou de réparation;

– Le permis de rénovation s’il y a lieu;

– Les frais des divers services tels le téléphone ou l’internet;

– Les divers besoins tels les équipements pour l’entretien du terrain ou les rideaux par exemple;

– La décoration;

– Etc.

Nous vous invitons fortement à considérer tous ces frais dans votre budget en plus de la mise de fonds, de votre prêt et de l’assurance hypothécaire. Vous deviendrez un super-emprunteur lors de l’achat de votre demeure!

Pssst!   Avez-vous remarqué que dans ces dépenses, il n’y a aucune mention de frais reliés aux services de votre courtier hypothécaire? Aucune? C’est que nos services sont GRATUITS! 

Contactez un de nos courtiers pour y voir plus clair et préparer votre budget!

Partager
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Articles Similaires

règles hypothécaires

Modifications apportées aux hypothèques assurées et non-assurées

Le jeudi 20 mai dernier, le Bureau de surintendant des institutions financières (BSIF) a annoncé qu’à compter du 1er juin 2021, les prêts hypothécaires non assurés* doivent se qualifier, au plus haut, d’un taux d’intérêt de 5,25% ou du taux négocié plus 2%. Quelques instants plus tard, la ministre des finances a ajouté que les prêts hypothécaires assurés** subiront le même traitement.

Inscrivez-vous à l'infolettre Ne manquez rien

Recevez nos nouveaux articles blogue directement dans votre boîte courriel.